fbpx

Après avoir mangé du gefilte fish pendant 60 ans, il se rend compte que c’est dégueulasse

Après avoir mangé du gefilte fish pendant 60 ans, il se rend compte que c’est dégueulasse

C’est une histoire de carpe farcie qui n’a rien d’un poisson d’avril. L’histoire de Shmuel Levin, un New-Yorkais de 66 ans, semble être celle qu’aurait pu vivre des millions de Juifs ashkénazes. Après avoir grandi avec le gifilte fish de sa mère, il a cru longtemps que c’était bon. Jusqu’à ce qu’il prenne conscience de l’horreur.

En se renseignant sur l’origine de ce met, M. Levin a tout d’abord découvert une supercherie. « Je ne m’étais jamais posé la question toutes ces années pourquoi ça s’appelait Gefilte (farci en yiddish), alors que y’a rien de farci du tout. »

Ses recherches approfondies (deux minutes sur Google et l’article de wikipedia), lui permettent de lever un coin du mystère. « En réalité avant le poisson était farcie avec ce que l’on mange, et un jour, ils ont arrêté de servir le poisson, mais ont gardé la farce. » Qui est donc ce « on »? « Nous ne le saurons jamais… » affirme Shmuel Levin.

La semaine dernière en mangeant du gefilte fish, il a pris conscience qu’il s’agissait d’une simple bouillie de poisson avec du sucre et roulée en boule. « Et cette carotte dessus, elle sert à quoi cette putain de rondelle de carotte! Ça sert à rien! Et pourquoi on le bouffe avec du raifort! Si c’est pas pour cacher le goût… »

Le déclic qui lui a permis de sortir de cette condition se serait déroulé la veille: « J’ai mangé de la cuisine marocaine » explique-t-il.

Logique.

Suivez nous:

Leave a Reply

Your email address will not be published.