fbpx

Carnaval antisémite et raciste: « La faute à 18 générations de consanguinités dans la ville »

Carnaval antisémite et raciste: « La faute à 18 générations de consanguinités dans la ville »

Une semaine après le défilé dans la ville d’Alost en Belgique, de chars montrant des Africains et des Juifs tout droit sorti d’un album de Tintin des années 30, l’enquête sur le terrain donne enfin une explication. La cause en est simple selon la police venue de Bruxelles « 18 générations de mecs qui se tapent leur soeur et leur mère… ».

Pour les enquêteurs, ce sont les tests génétiques qui ont révélé au bout d’une semaine la triste réalité de cette ville. « On n’en croyait pas nos yeux, un tel niveau de consanguinité, c’est inédit. A croire qu’ils le faisaient exprès. D’ailleurs, ils le faisaient exprès, ils nous l’ont dit. »

L’OMS a immédiatement lancée une recommandation urgente: « Pendant 18 générations, ils ne devront se taper que des Noirs et des Juifs. »

Suivez nous:

Leave a Reply

Your email address will not be published.