fbpx

Confiné avec sa mère juive, il ne voit pas la différence par rapport à avant

Confiné avec sa mère juive, il ne voit pas la différence par rapport à avant

Parmi les anecdotes liées au confinement, celle de Serge Goldschmidt pourrait paraître singulière. Vivant avec sa mère, après le début du confinement, il n’a senti aucune différence.

Vivre enfermé en permanence, en ne sortant qu’après s’être au préalable bien protégé pour ne pas tomber malade, suivant scrupuleusement les recommandations de sa maman, tout cela était déjà le quotidien de Serge Goldschmidt, un ingénieur informatique de 52 ans. Il explique ainsi : « Pour moi, le confinement, l’attestation de sortie, bien se couvrir le visage, ne s’approcher de personne, ça ne change rien. »

L’explication de ce mode de vie est simple. Il suit depuis son enfance les conseils avisés de sa mère, qui n’ont rien à envier à ceux des autorités médicales du monde entier.

Suivez nous:

Leave a Reply

Your email address will not be published.