fbpx

Conflit au Moyen-Orient: reprise des négociations entre Ashkénazes et Séfarades

Conflit au Moyen-Orient: reprise des négociations entre Ashkénazes et Séfarades

Une lueur d’espoir dans un orient qui offre si rarement des occasions d’espérer. Ce matin, les négociations ont repris entre les représentants ashkénazes et séfarades/orientaux. De part et d’autre, chacun semble souhaiter débloquer la situation et parvenir à un accord de paix définitif.

Les représentants des deux communautés sont en passe de trouver un accord de paix. Le Nord de Tel Aviv serait ainsi déclaré zone ashkénaze, alors que le Sud passerait sous contrôle séfarade. Le statut des implantations ashkénaze de Florentine en territoire séfarade serait sur le point d’être résolu, en échange du démantèlement de certains studios d’artistes-peintres.

De leur côté, les habitants musulmans et chrétiens du quartier de Jaffa exigent d’être reconnus comme des Arabes ashkénazes.

A Jérusalem, les Ashkénazes ultra-orthodoxes (haredim) des quartiers de Mea Shearim accepteraient de passer sous contrôle séfarade-oriental à condition qu’on leur accorde un statut de minorité nationale ashkénaze.

De leur côté les Ashkénazes exigent que les Séfarades cessent de s’habiller avec des chapeaux noirs en dénonçant une appropriation culturelle. Les représentants des Juifs orientaux seraient en mesure d’accepter à la condition que les Israélites d’Europe cesse de faire croire qu’ils peuvent chanter de la musique arabo-andalouse.

Suivez nous:

Leave a Reply

Your email address will not be published.