fbpx

COVID-19 : les Franco-israéliens soulagés de ne pas accueillir la famille en Israël pour les fêtes juives de Tishri

COVID-19 : les Franco-israéliens soulagés de ne pas accueillir la famille en Israël pour les fêtes juives de Tishri

La bonne nouvelle suite à la résurgence probable de la pandémie nous vient d’Israël. Les familles des Franco-israéliens ne pourront pas venir participer aux fêtes du mois hébraïque de Tishri. Un vrai soulagement.

Rosh Hashanah, Yom Kippour et Souccot se dérouleront enfin dans le calme cette année pour de nombreux israéliens francophones dont les familles seront absentes cette année. Le COVID-19 est le coupable, cependant, cette situation ne semble pas déplaire à tout le monde.

Pour Yonathan, 37 ans, de Tel Aviv, c’est un soulagement : « Je commençais à en avoir un peu marre d’accueillir toute la smala tous les ans. A peine revenue des vacances d’été, ils débarquaient à nouveau en septembre ! ».  Même remarque pour Shoshanna, 44 ans, de Netanya : « Je ne dis pas que j’aime pas les recevoir, mais un peu de calme ça fait du bien. »

Des fêtes enfin reposantes pour de nombreux israéliens venus de France qui pourront enfin profiter pleinement de leur Aliya.

Leave a Reply

Your email address will not be published.