fbpx

Dossier « Succès du sionisme » : convaincre des Juifs à faire du sport

Dossier « Succès du sionisme » : convaincre des Juifs à faire du sport

Il s’agit sans aucun doute d’une des grandes questions: doit-on dire « convaincre des Juifs à faire du sport » ou « convaincre des Juifs de faire du sport ». Quoiqu’il en soit, le visiteur débarquant à Tel Aviv aura sans doute un choc, celui de constater que l’image du chétif Juif sorti du shtetl n’est plus d’actualité. Body builders, clones de Franck des 2be3, et autres joggers sont dorénavant légions.

Pour Nadiv, 33 ans, il ne s’agit pas d’un choix: « Quand tu vis ici, tu es obligé de faire du sport, sinon tu as l’impression d’être le seul con à avoir le corps d’une crevette, et ça, c’est pas casher ».

Le sociologue Ephraïm Bornstein explique que l’armée y est pour beaucoup: « A l’armée, soit les jeunes se mettent à faire du sport, soit à fumer de la weed… et parfois même les deux. Cependant pour les séfarades et les ashkénazes, la problématique n’est pas la même. Les premiers ne veulent pas finir comme des loukoums huileux, et les seconds veulent juste baiser des suédoises ou faire croire qu’ils sont gays. »

CREDIT PHOTO: Facebook Dani Kaganovich

Suivez nous:

Leave a Reply

Your email address will not be published.