fbpx

Exclusif: Meyer Habib est en réalité un personnage fictif joué par un comédien

Exclusif: Meyer Habib est en réalité un personnage fictif joué par un comédien

Le truculent Meyer Habib, que chacun pensait réel serait tout droit sorti de la fertile imagination de deux blagueurs, qui auraient pu signer le scénario de « La Vérité si j’mens ». En effet, contrairement à ce que l’on supposait, Meyer Habib n’existe pas dans la réalité et son statut de député aurait été obtenu alors que le canular était déjà allé trop loin.

Pour les initiateurs du canular, la farce aurait duré trop longtemps: « Nous avons perdu le contrôle de cette blague, et le comédien qui interprète le personnage de Meyer Habib, n’en peut plus. » Initialement, il s’agissait avant tout de piéger des personnalités et des hommes politiques. Tous ont plongé dans le guet-apens humoristique, Netanyahou, Sarkozy, Goasguen. Mais la plaisanterie semble avoir trop durée.

Le comédien qui porte le rôle du célèbre député s’appelle Henri Rozenblatt et explique les difficultés qu’il rencontre: « Au début, je faisais ça pour faire marrer les potes, je caricaturais quelques amis et connaissances. Un jour je l’ai fait pendant un repas de famille, et c’est alors que des amis d’amis m’ont demandé si ça m’intéresserait d’en faire un canular. Dorénavant je n’ai plus de vie… je suis même obligé d’aller à Netanya en Israël… »

La perte de contrôle a eu lieu lorsque le personnage de Meyer Habib est devenu député.

« On n’a jamais pensé un instant qu’en faisant participé Henri à cette élection, sur un mode potache, qu’il se ferait élire. Comme quoi, plus le mensonge est gros et plus ça passe », raconte Serge, l’un des deux inventeurs du canular.

Comment finir ce canular en beauté?

« Nous ne savons pas encore… peut-être en lui inventant une reconversion dans la bijouterie… » explique Raoul, le comparse de Serge.

Suivez nous:

Leave a Reply

Your email address will not be published.