fbpx

Le coronavirus prouve que Dieu est ashkénaze

Le coronavirus prouve que Dieu est ashkénaze

Ne plus pouvoir voir ses proches, ne plus trouver de nourriture mangeable, envisager Pessah en comité réduit, la pandémie mondiale du coronavirus permet de répondre à la question des origines de Dieu : Il est indubitablement ashkénaze.

Il s’agit d’une interrogation importante à laquelle le COVID-19 permet enfin de répondre. Les conséquences de l’épidémie permettent d’affirmer qu’HaKadosh Baroukhou (Le Saint Béni en hébreu) est de rite ashkénaze. Après avoir tenté de joindre M. Baroukhou, il n’a pas souhaité répondre et confirmer, prétextant être un peu déprimé et sous Prozac actuellement.

La stupeur s’est emparée des milieux séfarades qui vont devoir renoncer aux épices, à l’huile d’olive et aux kitniots (céréales consommées par les Séfarades et interdit pour les Ashkénazes pendant Pessah).

Suivez nous:

Leave a Reply

Your email address will not be published.