fbpx

Soucieux de leur image, le Hamas et le Hezbollah se désolidarisent d’Alain Soral

Soucieux de leur image, le Hamas et le Hezbollah se désolidarisent d’Alain Soral

Les deux organisations ont indiqué à quelques heures d’intervalle, et suite à la condamnation d’Alain Soral pour antisémitisme, prendre leurs distances avec le polémiste français. Selon les experts, ces mouvements terroristes craignent qu’un amalgame soit fait entre eux et le chef d’Egalité et Réconciliation qui pourrait nuire à leur respectabilité.

« On ne dit pas qu’il dit que des choses mauvaises », indique un porte-parole du Hezbollah, « mais il y a une manière de le faire, avoir un peu de délicatesse. Car y’a le bon antisémite et le mauvais antisémite. Le bon antisémite, il voit un Juif, il dit du mal des Juifs… et y’a le mauvais antisémite, bah… il voit aussi un Juif, il dit aussi du mal des Juifs, mais il est pas bon. »

Même réaction du côté de la bande de Gaza où le chef du Hamas, Ismail Hanyeh, ne cache pas sa gêne: « Franchement, il devrait faire gaffe. On le sait qu’il faut remplacer Juif par Sioniste dans les discours. Ça passe crème! ».

Les experts estiment que l’ordre de désolidarisation serait directement venu de Téhéran où les Mollah eux-mêmes auraient honte de lui avoir financé sa campagne.

Suivez nous:

Leave a Reply

Your email address will not be published.