fbpx

Une équipe de scientifiques explique enfin le système électoral israélien

Une équipe de scientifiques explique enfin le système électoral israélien

L’un des grands mystère de la science et de la nature semble enfin avoir été percé. Une équipe de physiciens spécialisé dans la théorie des cordes et la physique quantique, soutenue par plusieurs mathématiciens, est parvenue à fournir une explication globale du système électoral israélien.

Le Professeur Thibault est à l’origine de la découverte permettant de comprendre les élections israéliennes: « On a commencé par le système des primaires dans les partis, en prenant l’exemple du Likud. Au début, impossible de voir la moindre logique. Un exemple: dans la liste électorale, il y avait une place réservée aux nouveaux migrants, hors cette place ne peut-être occupée qu’une fois par la même personne. Si une personne élue à cette place veut se faire réélire, il doit aller sur une position classique, mais cette année, le précédent candidat a eu le droit de se présenter à nouveau contre toute attente… et les recours ont été rejetés. Après les primaires, donc une fois la liste constituée, une dernière décision a finalement rejeté sa candidature sans être reportée sur celui qui arrivait en second … et donc la position sur la liste des olim a alors tout simplement disparu, comme par magie. Un mystère insoluble. »

Autre mystère, celui du pourcentage variable du seuil minimum à atteindre pour être élu. Le Docteur Apfelglück, spécialiste en mathématique fondamentale, a eu du mal à trouver une réponse: « Au début, ce seuil était de 1%, puis, il a progressé pour être à 3,25%. Pourquoi ce chiffre? Aucune idée. Sans compter que si un parti ne dépasse pas le seuil, ses voix comptent pour rien du tout, donc on est dans une formule >3,25%=0. »

Au final l’explication globale fut très simple, comme le résume le Professeur Thibault: « En fait c’est tout con, c’est juste une question de pognon. »

Suivez nous:

Leave a Reply

Your email address will not be published.