fbpx

Une mère juive rappelle bruyamment qu’elle souffre en silence pour le bien de son fils

Une mère juive rappelle bruyamment qu’elle souffre en silence pour le bien de son fils

Alors qu’elle accueillait son fils chez elle, Mme Bensimon a tenu à dire pour la vingtième fois qu’elle se tairait. Elle ne souhaite ne plus rappeler à sa progéniture qu’elle souffre silencieusement pour permettre à son enfant de ne pas être gêné par sa présence.

Un rare sens du sacrifice qui fait honneur à Mme Bensimon que son fils, Patrick, 47 ans, ne semble pas apprécier à sa juste valeur. Face au mépris affiché par son fils, elle a souhaité préférer se terrer dans un mutisme qu’elle n’a brisé qu’en de trop rares occasions. Patrick Bensimon, fils indigne selon les témoins, aurait exprimé son exaspération lorsque sa mère aurait indiqué pour la 35ème fois tous les sacrifices qu’elle a faits « avec plaisir et sans regret » selon ses propres mots.

Suivez nous:

Leave a Reply

Your email address will not be published.